logo lot et tolzac communauté de communes
   

Site officiel de la communauté de communes Lot et Tolzac
Accueil Nature


Nature PDF Imprimer Envoyer

Notre communauté de communes dispose de nombreuses offres de tourisme nature :

 - 2 conservatoires de plantes

 - 12 balades à faire en famille

 - 13 sentiers de grande randonnée

Deux conservatoires de plantes

Le conservatoire régional d'espaces naturels d'Aquitaine (ou CREN Aquitaine) protège de nombreux sites naturels dans la région. Notre territoirecompte 2 espaces naturels protégés.

  - Le verger à tulipes de Villebramar

Tulipe_agenaiseLa tulipe d’Agen, vestige de l’époque romaine A l'origine, la tulipe d'Agen aurait été introduite il y a plus de 2000 ans par les romains (tout comme sa proche cousine la tulipe précoce) qui eux-mêmes l'auraient importée de l'Empire d'Orient. En France, on la rencontre encore en Aquitaine (surtout en Lot-et-Garonne et Gironde) et dans les régions Midi-Pyrénées et Provence-Alpes Côte d'Azur, où elle est en très forte régression. Cette plante bulbeuse haute de 25 à 40 cm, à tige simple et à fleur unique en forme de campanule, est souvent nommée "oeil de soleil" du fait de l'étoile jaune caractéristique dessinée au coeur de sa fleur. D'un superbe rouge écarlate, la tulipe d'Agen apparaissaît autrefois en mars/avril dans les champs et cultures et plus particulièrement dans les vergers et les vignes. Aujourd'hui, elle se cantonne souvent sur des stations en bords de route et en lisière des cultures. Le Verger de Villebramar, qui compte plusieurs centaines de pieds en fleurs chaque année, constitue l'un des derniers sites importants où elle est encore présente dans le département. De plus, ce type d'habitat est propice à l'accueil d'une avifaune remarquable (chouette chevêche, pie-grièche écorcheur, ...). Parsemant autrefois les cultures traditionnelles, les trois tulipes sauvages du pays Lot-et-Garonnais (tulipe d'Agen, tulipe précoce et tulipe sylvestre) sont aujourd'hui en voie d'extinction suite à la déprise agricole, à l'urbanisme, à la cueillette sauvage et aux pratiques agricoles modernes. Devenues rares et menacées sur l'ensemble du territoire français, elles bénéficient d'une protection à l'échelle nationale.

Voici le plan pour vous y rendre

  - Le pech de Pastur à Pinel

Pech_de_pasturLes coteaux secs et calcaires du Lot-et-Garonne ont été modelés par les cours d'eau. Ces interfluves sont localement appelés "serres" ou "pechs". Dans le Nord-Est du département, les plateaux plus vastes représentent déjà un relief de type caussenard. Les promontoires naturels ainsi constitués, et leurs pentes plus ou moins fortes, ont induit différents types d'activités humaines au cours des siècles. Offrant un panorama remarquable, le site de Pinel, appelé Pech de Pastur, témoigne de ces pratiques anciennes. Issu de la destruction d'anciennes vignes puis exploité en pâturage extensif, ce coteau est dominé par les ruines d'un ancien moulin à vent qui prêtent à ce lieu un attrait paysager tout à fait singulier. Quatre habitats d'intérêt communautaire ont été identifiés sur le site dont deux prioritaires. Parmi les quelques 150 espèces floristiques recensées, on trouve 24 espèces d'orchidées dont la remarquable ophrys jaune, de même que plusieurs plantes rares pour la région et strictement inféodées aux pelouses sèches (stéhéline douteuse, fumana étalée). Ce coteau accueille également un grand nombre d'espèces animales d'intérêt remarquable. L'engoulevent d'Europe niche sur le site. Les prospections ont révélé la présence de la chouette chevêche, dont le statut d'espèce nicheuse reste à confirmer. Le circaète Jean le blanc, la bondrée apivore et plusieurs autres rapaces sont des visiteurs réguliers. Le milieu convient aussi à de nombreux insectes dont le lucane cerf-volant, protégé
en Europe, l'empuse et la mante religieuse.

Voici le plan pour vous y rendre


Douze balades à faire en famille

lOGOtEMP0210Avec l'aide du C.E.D.P. 47, la communauté de communes a créé 12 balades de 1 à 4 kilomètres à faire en famille.

Coulx, panorama sur de douces collines

HautesVignes, balades de charmes en lacs

HautesVignes, paysage aux mosaïques de céréales et de vergers

Labretonie, balade entre pins et chênes

Laparade, la route des crêtes

Le Temple sur Lot, de Saint Caprais.... à Saint Jean

Monclar d'Agenais, balade sur le Pech de Velours

Montastruc, le circuit des douves

Pinel, un chemin de crête, entre Lot et Tolzac

Saint Pastour, chemin de ronde

Saint Pierre de Caubel, du lac.... au Pech d'Arbefeuille

Tourtrès, un belvédère à 360°

Des sentiers de grande randonnée

Pour les plus grands marcheurs, nous disposons aussi de 13 chemins de randonnée de difficulté moyenne à difficile.

Castelmoron-sur-Lot, un port fluvial sur le Lot

Coulx, moulin à vent

Hautesvignes, balade de lacs en vergers

Laparade, balade autour et dans la bastide

Laparade, randonnée vers Monbarbat

Laparade, une longue randonnée vers Saint Pierre

Monclar d'Agenais, lac de Magre, la balade du pech de Bellevue

Tombeboeuf, une longue randonnée vers Montastruc

Tourtrès-Bois de Verteuil d'Agenais

Saint-Pastour, une bastide de hauteur

Saint Pierre de Caubel, la balade de Matalinots

Saint Pierre de Caubel, la balade de Darde Feuille

Villebramar, petit bois


 
Informations légales
© 2017 Communauté de communes Lot-et-Tolzac réalisé par Cré@Source
Menu
        
Zurück zur Startseite Menu anzeigen Schriftgröße ändern - klein Schriftgröße ändern - mittel Schriftgröße ändern - groß