logo lot et tolzac communauté de communes
   

Site officiel de la communauté de communes Lot et Tolzac
Accueil Verteuil d'Agenais Histoire de Verteuil d'Agenais


Histoire de Verteuil d'Agenais

menu 

Histoires...

Jacques-RIGAUD 

 

 

  Difficile en effet de parler de Verteuil d'Agenais sans évoquer cet auteur qui a si bien décrit notre village et ses alentours si calmes et merveilleux dans son livre "Un balcon sur le temps" , publié aux éditions Grasset.
Il fut élève à l'ENA, maître des requêtes au Conseil d'Etat en 1960, Directeur de Cabinet de Jacques DUHAMEL (ministre de l'Agriculture puis des Affaires culturelles) en 1969, ainsi que Président de RTL jusqu'en 2000.
Il a publié entre autres,"Débat sur la France de demain" en 1961, "La culture pour vivre" en 1975, "Libre culture" en 1990,
"Miroir des mots" en 1991,"Le bénéfice de l'âge" en 1993, "Un balcon sur le temps" en 1999, puis "Les deniers du rêve" en 2001.

  Verteuil riche en histoire dit-on mais pauvre en documents historiques. (...)En effet, nombreux furent les affrontements qui se sont déroulés en Agenais, les guerres de religion notamment ont ruiné le comté,
et nombre de documents renfermant l'histoire de notre village furent détruits.
Quoique réuni à la couronne de France au commencement du 17è siècle, l'Agenais n'en fut pas moins l'un des pays qui ressentirent le plus vivement tous les troubles qui agitèrent les règnes de Lous XIII et Louis XIV. C'était un des derniers foyers de la Réforme.
Dès 1614, louis XIII fut obligé d'aller assiéger Tonneins. Sept ans après (1621), la défense des protestants dans l'Agenais ayant été confiée au marquis de La Force, Louis XIII s'y rendit de nouveau à la tête d'une armée : tout le pays se soumit,
moins Clairac, qu'il fallut assiéger (....).

montage-chateau

 

  Nous reste donc aujourd'hui le château partiellement classé Monument Historique. ce château mentionné pour la 1ère fois en 1259, est alors la possession de plusieurs coseigneurs, dont les familles de Caumont et de Pis. Le château primitif sur motte, détenu par les Albret depuis 1390, est en ruine au sortir de la guerre de Cent ans, après que la terre de Verteuil ait été donnée en 1460 à Aymeric de Caumont, seigneur de Lauzun.
Les vestiges médiévaux sont constitués d' un escarpement rocheux retaillé et par endroit maçonné, formant une première enceinte d' environ 80 mètres de diamètre, contre laquelle les maisons du village s' appuient au nord. Dans la partie centrale, une courtine reliée à la tour nord-ouest, heptagonale et voûtée d' ogives, date peut-être du 15e siècle. A l' est, J. Gardelles décrit un pan de mur d' une salle voûtée d' ogives retombant sur des culs-de-lampe sculptés, probablement de la fin du Moyen Age. Le corps de logis principal, au sud-est, avec une aile ruinée en retour d' équerre au nord, a été construit à la fin du 16e siècle ou au début du 17e siècle, pour la famille de Caumont. Le corps ouest a été remanié vers 1839, date d' un devis établi par Sarrazi afin d' installer une école dans cette partie du château. Bâti en pierre de taille de tuf, il forme grossièrement un triangle, dont la base serait constituée par le corps de logis sud-est et le sommet par la tour nord-ouest.
A l' intérieur subsistent plusieurs cheminées.

Informations légales
© 2017 Communauté de communes Lot-et-Tolzac réalisé par Cré@Source
Menu
        
Zurück zur Startseite Menu anzeigen Schriftgröße ändern - klein Schriftgröße ändern - mittel Schriftgröße ändern - groß